lundi 27 octobre 2014

Le temps passe... Les écrits restent, les paroles s'envolent !

Effectivement, j'ai pas eu le temps d'écrire quoique ce soit ces derniers mois, mais les recherches (génétiques et généalogiques) continuent et évoluent à divers degrés selon les résultats obtenus.

Que s'est-il donc passé ces derniers mois ?

Beaucoup de voyages entre la Bretagne (je compte plus), La Rochelle, L'Irlande (où je vis), l'Écosse (2 fois)... et puis des contacts de toutes sortes, par e-mail, par Facebook, sur les forums, etc... Enfin pas mal pris avec d'autres projets aussi à titre professionnels, mais ça va, ça gère bien.

Donc en vrac, sur les événements de ces derniers mois.

Famille Delegal
Une belle histoire de famille avec des recherches titanesques dont l'ancêtre en question était un Marquis "de Legal"né à Rennes le 27 Octobre 1651 (décédé le 8 janvier 1724), un héros breton particulièrement connu pour ses victoires contre les Forces Impériales à Munderkingen (1703) durant la guère de Succession espagnole.

Il y est question de plusieurs Delegal dans les écrits de Joseph Dillon Ford qui est l'auteur et chercheur de ses ancêtres depuis des décennies. Voir le document que Joe a rédigé, c'est très instructif, mais c'est en anglais ! Le Marquis de Legal et Philip Delegal : Père et fils ?

Joseph dit "Joe" a fait des recherches d'une façon très scrupuleuse et ainsi remonté le temps avec des preuves à la clef, notamment des très vieux documents datant de plus de 300 ans.

Me voilà en contact avec Herb Delegal par le biais d'Ancestry dont le nom de famille ne vous est plus inconnu maintenant qui souhaite avoir des informations sur le nom de famille Le Gall et notamment mes recherches. 

Herb décide de partir sur un test ADN à 67 marqueurs avec Family Tree DNA qui révélera des surprises complètement inattendues !! Les premiers résultats arrivent à 12 marqueurs, mais étrangement je vois qu'Herb correspond à plus d'une cinquantaine de personnes au nom de "Thornton"..., puis à 25, 37 et finalement 67 marqueurs, les choses se sont affinées et une longue liste de Thornton s'affichent !

Qu'est ce que ca veut dire ? Plusieurs scénarios possibles ! Bien évidemment, on pense tout de suite à un événement hors du cadre parental (NPE en anglais qui signifie Non Parental Event), et si oui dans quelles conditions ? Voyons les explications ci-dessous :
  1. Illégitimité en dehors du cadre du marriage : le garçon prend le nom de jeune fille de la mère
  2. Infidélité dans le marriage : le garçon prend le nom du mari de sa mère
  3. Remarriage : auquel cas, le garçon prend le nom du père de "substitution"
  4. Un viol : le garçon prend le nom de la mère ou du "partenaire"
  5. Enfant échangé, maternité de substitution, donation de sperme, échange d'embryon/bébé involontaire : le garçon prend le nom de la mère ou du partenaire
  6. Adoption, enfant caché, orphelin ou favorisé : le garçon prend le nom du tuteur
  7. Apprenti ou esclave : le jeune prenant le nom du maître
  8. Locataire ou vassal : homme prenant le nom du propriétaire ou chef
  9. Anglicisation du gaélique ou francisation du breton (ou autre) ou nom étranger : l'homme prend un nom traduit ou phonétiquement similaire 
  10. Changement de nom officiel (par exemple pour hériter d'une terre) : l'homme prend le nom de nom de jeune fille de sa femme ou de la mère de sa femme
  11. Changement de nom pour cacher un passé criminel, ou un nom embarrassant, ou un nom de scène
  12. Changement de nom informel, alias, prête-nom : l'homme prend le nom d'une ferme, d'une négoce, ou d'une origine
  13. Erreur de généalogie ou d'analyse ADN.
Vous pouvez trouver des infos sur le site web ISOGG (c'est en anglais... pour le moment).

Concrètement, cela peut arriver à n'importe qui tant les us et coutumes nous apprennent que selon les régions ou pays, il peut y avoir des différences notables d'une famille à une autre. Ce qui est intéressant c'est que l'on peut découvrir des événements inattendus qui peuvent relancer toute une généalogie sur une nouvelle route et de clarifier ce qu'est la généalogie de demain, la génétique !

En toute logique, et bien évidemment nous n'avons pas de liens ancestraux dans nos familles respectives, mais ce n'était pas le but premier recherché non plus.

Ceci dit, j'ai mis Herb en contact avec l'administrateur du Projet Thornton (qui est un très gros projet) afin de clarifier et donner éventuellement des possibles explications sur les recherches sur ce nom de famille.


Famille Argall
Pour ceux qui ont lu mes précédents billets, vous vous souvenez de ma possible connection avec les Argall de la Cornouaille des Iles Britanniques ?

Pour les autres, le nom Argall en Cornique est intéressant dans la mesure ou il "pourrait" correspondre à Le Gall la version francisée et du breton Ar Gall/An Gall. Ian Argall que je connais bien depuis plus d'un an maintenant a souhaité faire évoluer son projet d'un point de vue génétique, d'ailleurs une section sur son site y fait référence ce qui est encourageant, mais encore une fois, la prudence est de rigueur pour éviter les fausses interprétation prématurées !

Donc nous y sommes, les résultats arrivent, et voilà qu'effectivement bien que nos deux noms de famille pourraient évoqués des similitudes historiques et de culture celtique mais sans rapport avec la généalogie, il en est tout autre des résultats obtenus !

Nos différences entre nos marqueurs respectifs sont beaucoup trop importantes pour permettre un quelconque rapprochement historique de nos noms.

Je vous mets l'exemple des résultats qui vous donnera une idée de l'interprétation. J'ai entouré en rouge nos différences qui sont suffisamment éloquentes pour clairement identifier que nous n'avons pas de liens ancestraux dans nos familles respectives.

Cependant, j'ai relevé un résultat inhabituel (en bleu) dont j'ai demandé un complément d'information à FTDNA car cela parait étrange qu'un tel résultat puisse apparaitre au niveau de l'haplogroupe R1b - P311 du marqueur YCAII.



Un moment fort de l'année au Royaume-Uni qui a eu lieu fin août et des milliers de personnes sont venues spécialement pour l'occasion. Me voilà en route sous la bannière ISOGG (pour rappel ISOGG est The International Society of Genetic Genealogy - L'Association Internationale de généalogie génétique) afin de rencontrer les "Scots" et parler de généalogie génétique.

2 jours à Glasgow en compagnie de Katherine Borges (Directrice d'ISOGG, Administrateur de plusieurs projets ADN notamment l'Haplogroupe mtDNA N et mtDNA Irlande), Derrell Oakley Teat (bénévole pour le compte de FTDNA et membre d'ISOGG), Dr Maurice Gleeson qui est psychiatre et Docteur en Pharmacie (organisateur des ateliers de généalogie et génétique qui consistent en des interventions d'une heure de différentes personnes qui expliquent comment fonctionne la généalogie génétique mais sur des sujets variés).

Puis Debbie Kenneth qui est autrice de 2 livres, l'un sur la généalogie génétique et l'autre sur les noms de familles au 21ème siècle (tout en anglais), blogueuse, éditrice, généalogiste, agrégée de recherche honoraire à l'UCL.  Emily Aulicino qui est chercheuse internationale en généalogie, blogueuse, et actuellement en charge de 13 project ADN et d'études de noms de famille, autrice.

Egalement différentes personnes sont venues aussi des États-Unis en tant que bénévoles pour rencontrer les écossais.

Pour ceux qui parlent anglais, des vidéos sont disponibles sur Youtube concernant les interlocuteurs et notamment les sujets présentés. C'est très instructif et riche d'enseignement.

Étaient présentes les 2 compagnies de tests ADN que sont FTDNA et Ancestry (qui fait de la généalogie comme premier métier).

Le prochain événement aura lieu à Birmingham le 16, 17 et 18 Avril 2015, j'ai hâte de retrouver toute l'équipe et continuer à promouvoir la généalogie génétique.


Dublin - Back to Our Past
Nous voilà à Dublin pour l'événement irlandais ! Bon il faut dire que l'Irlande et les Iles Britanniques sont très avancées dans les tests ADN et sont également très intéressés par la généalogie.

FTDNA et Ancestry participent tout naturellement à ce genre d'événement et sont bien représentées, Ancestry avec leur personnel et FTDNA avec ISOGG.

2014 est un succès majeur, aussi bien pour les ateliers de généalogie génétique (dont les ateliers faisaient plus de 40 personnes à chaque fois) que par le nombre de tests vendus pendant 3 jours (plus de 130 kits ADN) sans compter le nombre de personnes qui viennent chercher des informations.

Une fois de plus la qualité des orateurs n'est pas à en démordre car les échanges sont ouverts parfois sujet à discussion d'un point de vue historique, mais la richesses de l'enseignement est crucial pour que chacun puisse comprendre le fonctionnement de la généalogie génétique.

Prochain rendez-vous pour BTOP (Back to Our Past), l'année prochaine même période.

samedi 29 mars 2014

La génétique - le cas FULL GENOMES - ADN Y

Comme vous avez pu le lire sur mes précédents billets, chaque compagnie de test ADN vous donne la possibilité de pouvoir séquencer votre ADN moyennant une somme qui varie selon le service demandé et suivant le niveau de séquençage.

Ça évolue vite. Et même très vite. En effet, il est annoncé un tsunami de SNP pour 2014 et ça a déjà commencé et au moment où j'écris cette ligne, les résultats de tests ADN tombent les uns après les autres qui font évoluer l'arbre phylogénétique au gré des découvertes.

Aujourd'hui, nous aborderons comme sujet (encore) une compagnie américaine de séquençage qu'est Full Genomes Corp.


Full Genome Corp (FGC) est une start up créée courant 2012 afin de rendre disponible la prochaine génération de technologie de séquencage sur le marché grand public en mettant principalement l'accent sur le Chromosome Y. 

Qui se cache derrière Full Genomes Corp ?
Disons le clairement, on aime bien savoir qui sont les gens qui créent ce genre de sociétés et quels sont leurs buts et leur expérience en la matière.

L'équipe est essentiellement composée de Justin Loe (le Président de FGC), Leon Kull (Directeur de l'Analyse des Données), Paul Conroy (Directeur de la Technologie) et Gregory Magoon (Contractant, Chargé d'analyse des fichiers .bam et du contrôle qualité).

Les créateurs de cette compagnie sont bien connus du monde des citoyens scientifiques (ce sont des personnes qui ont une très grande expérience professionnelle ayant conduits des projets génétiques et/ou généalogiques et/ou ne dépendant pas de grandes multinationales par exemple).

Des informations sont disponibles sur Facebook et LinkedIn (en anglais uniquement).

La compagnie est localisée à Rockville aux États-Unis. Une adresse e-mail est disponible sur leur site pour des questions concernant un achat sales@fullgenomes.com et pour les questions d'après-vente orders@fullgenomes.com, je les ai déjà utilisées plusieurs fois, les réponses sont rapides.

Disponible en français 
Pour votre plus grand bonheur de francophone, vous avez la possibilité de choisir par défaut la langue française ! Si si, vous avez bien lu... A ce jour, c'est une des rares (pour ne pas dire la seule) compagnies américaines à permettre de pouvoir utiliser le français par défaut. Sachez que 9 langages au total sont disponibles.

Que propose cette compagnie ?
Comme indiquée précédemment, FGC propose le séquencage complet de votre chromosome Y afin de connaître tous vos SNP. Ce séquencage va mettre en évidence votre haplogroupe qui vous permettra de vous définir sur l'arbre phylogénétique afin vous donner une possible origine génétique (êtes-vous de descendance Celtique Alpine, Ashkénaze, Basque, ou pourquoi pas Picte Écossais ?).



Il n'existe actuellement aucune autre compagnie de séquencage du Chromosome Y complet et le coût est unique : 1250$ soit environ 918€. En moins d'un an, le prix à déjà baissé de 16,6% (avant c'était 1499$ soit 1101€). Cependant pour ceux qui commandaient en avance et pour une courte période, le prix était de 1299€ (soit 955€). Il est clairement évident que le prix du séquencage tend à diminuer de plus en plus, mais si vous regardez bien, le prix a quand même baissé en moins de 9 mois.

A titre de comparaison, le coût du séquençage du génome complet était de 2M$ (1,437,000€) en Septembre 2001 contre un peu moins de 5,000$ (environ 3,600€) aujourd'hui et ça va continuer à baisser bien évidemment.

Vous trouverez ci-dessous le détail du service offert et en cliquant sur "Voir les détails" sur le site de Full Genomes Corp., il vous sera expliqué en détail la signification de chacun des segments tels que Couverture, Haplogroupe, etc...


On commande comment et ça prend combien de temps ? 
Pour commander c'est simple, vous vous enregistrez sur leur site avec vos noms, prénoms, adresse du domicile, etc... et vous procédez au paiement par Paypal. Les résultats avaient été annoncé sous 6/8 semaines, c'est le délai classique pour le séquençage ADN. Cependant, je dois avouer quand même que c'était plutôt 6/8 mois...

Les termes et conditions ainsi que la politique de confidentialité de FGC ne sont pas disponibles sur leur site à ce jour, cependant quelques informations étaient disponibles sur Facebook.


Historique de ma commande :


20/04/2013 - Demande d'information sur les conditions de paiement, comment sont présentés les résultats, les délais...

20/04/2013 - Réponse à toutes mes questions dans la même journée   
18/06/2013 - Commande
18/06/2013 - Confirmation de commande
27/06/2013 - Kit expédié par Fedex
01/07/2013 - Kit reçu et retourné le même jour
15/07/2013 - E-mail reçu m'informant qu'ils attendent quelques autres kits en retour avant d'envoyer le tout
22/07/2013 - E-mail reçu m'informant qu'ils attendent le feu vert de Beijing Genomics Institute (BGI est la compagnie qui fait les tests) avant d'envoyer les kits
06/09/2013 - Je suis informé de mon numéro de lot, je suis dans le lot numéro 5.
04/12/2013 - Tous les kits ayant pour numéro de lot 5 partent (enfin !!!) chez BGI pour séquençage, résultats prévus pour le 20 janvier 2014.
20/01/2014 - Résultats repoussés au 1er mars, pas d'explication en particulier
01/03/2014 - Les kits sont toujours en phase d'analyse, quelques informations par-ci et par la sur Facebook et le site Anthrogenica.com permettent de se tenir informé
16/03/2014 - Enfin une mise à jour, le fichier est complet et disponible au téléchargement, cependant, les résultats ne sont pas affichés sur le site. Le fichier fait 9,25 GO soit un peu plus d'une heure de téléchargement.
16/03/2014 - J'ai sollicité YFull pour l'analyse de la séquence ADN de façon à clarifier et comprendre les découvertes
22/03/2014 - Les résultats de l'analyse sont prêts 

Que s'est t'il passé entre le 6 septembre et le 4 décembre ? Comme vous le savez la science nécessite des ajustements et bien que ce soit une nouvelle technologie, ça prend parfois plus de temps que prévu de façon à obtenir une qualité maximale des résultats.

FGC avait également missionné UCLA, une Université aux US pour effectuer le séquençage du lot 4 durant cette période, cependant, il semblerait que ce ne soit pas une réussite et FGC a été obligé de se retourner vers BGI bien qu'il y ait des délais supplémentaires.

Euh... Vous avez dit BGI... Beijing Genomics Institute... Donc en CHINE ??

Oui tout à fait, le séquençage se fait a Pékin en Chine, les kits sont envoyés là-bas. Par contre et pour rassurer, aucune donnée personnelle n'est envoyée à BGI et aucune publication n'en sera faite (en théorie). BGI reçoit votre kit avec un nouveau numéro qui masque ainsi et de façon anonyme votre échantillon. C'est une procédure classique de sauvegarde de vos données personnelles, FGC se porte garant de non divulgation de vos données (mais c'est pas écrit sur leur site).

Ce que l'on apprend de ce test ADN
C'est un test complet du chromosome Y qui met en évidence un certains nombres de (nouveaux) SNPs en classifiant ceux déjà connus dans votre arbre phylogénétique, mais aussi vous donnant les découvertes concernant votre chromosome Y.

Pour vous donner une idée, voici un peu les résultats me concernant :
  • SNPs Privés - 959 variants au total dont 53 variants très fiables
  • INDELs et MNPs partagés avec échantillons comme référence - 381 variants au total dont 42 variants très fiables
  • INDELS et MNPs Privés - 351 variants au total et 2 variants très fiables

Ça veut dire quoi tout ce charabia ?
Ces informations sont importantes dans le sens où les recherches vont se portées sur la définition d'une nouvelle classification dans l'arbre phylogénétique me concernant.

Mais, pour cela et pour faire court, il faudra croiser les résultats d'autres personnes pour déterminer quels sont les SNPs à placer dans l'arbre phylogénétique, selon quel ordre, et... ca va prendre du temps.

Également pour développer des résultats plus probants, il faudra aussi des testeurs ayant des caractéristiques génétiques équivalentes et/ou avec une personne de votre famille. Dans mon cas, mon frère sera la personne idéale pour valider le processus.

Comment se présentent les résultats ?
Vous devrez vous connecter sur le site de FGC et c'est ainsi que vous aurez accès à votre compte et tous les résultats.

Un fichier de près de 10GO.

Un fichier d'à peu près 10 gigas octets sera mis à votre disposition, sous format BAM. On fait quoi avec ? En toute franchise à moins que vous soyez un expert en génétique ou une personne avec des connaissances très avancées vous pouvez explorer en détail les informations avec des outils bien spécifiques.

Le fichier est inexploitable en tant que tel, sauf si comme indiqué vous êtes un expert ou très avancé de la gestion des données génétiques.

Sinon il y a d'autres possibilités comme faire appel à la communauté scientifique citoyenne. En général ce sont des chercheurs indépendants qui offrent leur service, majoritairement gratuit.

  • YFull offre un service (gratuit au moment où j'écris) d'analyse de vos données et vous informe de tous les aspects de votre génome Y complet.
  • La communauté scientifique en général par le biais du forum Anthrogenica, Yahoo! groups, et bien d'autres.
  • Et enfin, les différents blogs qui renseignent et donnent des informations et conseils sur l'actualité de la généalogie génétique
Les résultats seront affichés avec le service de YFull dont j'ai demandé le service d'interprétation (gratuit). Je dois dire que c'est relativement très pro et largement plus compréhensible visuellement parlant, nous verrons les détails dans un prochain billet.

Ci-dessous mon arbre phylogénétique, comme vous pouvez le voir il indique Z2534 qui correspond bien à l'haplogroupe de mon ADN Y.


Cependant, ce qui m'intéresse c'est essentiellement les nouveaux SNPs qui ont été découverts et c'est plutôt satisfaisant.

Nous verrons la présentation plus en détail avec YFull dans le prochain billet, l'exploitation des données est relativement plus simple, mais nécessite un niveau avancé tout de meme dans la compréhension de l'utilisation des données génétiques.


dimanche 16 mars 2014

La génétique - Le cas Ancestry

Ancestry est une compagnie qui a pour but de partager nos recherches généalogiques par le biais d'une interface simple et avec un grand nombre possible d'options disponibles pour rendre son arbre le plus précis et le plus documenté.




Par ailleurs, Ancestry offre la possibilité de pouvoir interagir entre les arbres et de contacter les propriétaires de ces arbres pour éventuellement clarifier et associer des relations familiales. La base de données généalogiques d'Ancestry est l'une des plus grandes au monde parmi les compagnies offrant ce type de service.

La création d'un arbre est gratuit, cependant les services sont payants, mais vous offrent une multitude d'indices qui peuvent aider au déblocage de votre arbre avec des documents à la clef, à ne pas négliger.


En complément, Family Tree Maker est un logiciel (disponible pour Mac et Windows) vous permettant de travailler hors ligne et d'ajouter, de modifier, de fusionner, etc... des personnes de votre arbre en fonction de vos trouvailles et de synchroniser votre logiciel avec votre arbre en ligne, la solution généalogique est complète.


J'ai souvent entendu des critiques sur Ancestry sur le fait qu'il faut payer pour accéder aux services, que c'est cher, que ça manque de plein de choses, mais connaissez-vous une interface aussi simple à utiliser ? En toute franchise, j'en ai essayé une bonne dizaine en ligne, et je dois dire qu'Ancestry reste ma référence et ma préférence, et avant geneanet (non je ne suis pas payé par Ancestry pou dire ça, question de choix personnel).


Rappelez-vous bien qu'un bon arbre est un arbre qui comportent des références et des sources vérifiables si possible, les erreurs peuvent être catastrophiques et chronophages...


Présentation des documents historiques disponibles sur Ancestry.fr

  • Actes de naissances, mariages et décès
    Utilisez nos actes d’état civil pour souligner les événements marquants de la vie de vos ancêtres.
    Chercher maintenant >
  • Documents d’immigration
    Retracez le voyage de vos ancêtres dispersés aux quatre coins du monde.
    Chercher maintenant >
  • Recensements
    Pour remonter les générations, utilisez des informations comme les adresses, les âges et les professions.
    Chercher maintenant >
  • Origine de votre nom
    Découvrez des faits intéressants sur l’origine de votre nom ou sa popularité par âge et région.
    Chercher maintenant >

La généalogie par l'ADN est devenue une référence en la matière, et c'est dans cette voie que bon nombre de compagnies américaines et quelques européennes ont choisies d'investir dans ce marché gigantissime qu'est la recherche génétique.


A titre d'exemple, les États-Unis ou bien l'Europe ont fait des progrès remarquables avec des publications scientifiques qui méritent d'être saluées. La Chine a également son lot avec le développement de nouvelles techniques de séquencage. Un point à noter, la France n'autorise pas les tests ADN et figure parmi le seul pays européen à ne pas les pratiquer, la raison en est la suivante :


"Tout test de paternité sans une ordonnance du tribunal est interdite, en raison de la volonté officielle de «préserver la paix» au sein des familles françaises, avec le gouvernement français citant des psychologues qui affirment que la paternité est déterminée par la société plutôt que de la biologie. Les hommes français contournent souvent ces lois par l'envoi d'échantillons d'ADN à des laboratoires étrangers, mais s'exposent à des poursuites s'ils sont pris. La peine maximale pour effectuer des essais secrets de paternité est un an de prison et une amende 15 000€."


Depuis que j'ai commencé les tests ADN, j'ai appris énormément sur le déplacement des populations et je compte pas m'arrêter là, les tests ADN ont aussi un aspect éducatif qu'il ne faut pas négliger et surtout la possibilité de trouver des ancêtres jusqu'alors inconnus.


Bien que la recherche avance et relativement assez vite, comment arrivons-nous à interpréter toutes ces publicités qui nous presse de faire ces tests génétiques et quels résultats pouvons-nous en tirer ? 


Bien plus qu'un outil de recherche généalogique, Ancestry propose aussi un service de test génétique. Vous me direz, mais combien de tests génétiques a t'il fait ? Un certain nombre, d'ailleurs, BIG Y de FTDNA et Full Genome seront sur le point d'être publiés des que les résultats seront tombés, je vous assure par avance que c'est prometteur, une nouvelle branche génétique va voir le jour d'ici peu :-)


Un point important à noter, le test ADN d'Ancestry n'est pas disponible en dehors des Etats-Unis... Mais alors on fait comment ? Les astuces ne manquent pas bien évidemment, je vous donnerais les détails ci-dessous.


Je vous recommande d'utiliser Google Chrome qui vous aidera à traduire certaines pages qui sont disponibles qu'en anglais.


Combien ca coute et quels sont les services offerts ?

Ancestry DNA propose un test ADN autosomique, deux tests ADN du chromosome Y et un test de base de l'ADN mitochondrial. Au moment où j'écris, le test Y-ADN et MtADN ne sont plus disponibles, pour l'heure, Ancestry m'a fait aucune communication sur ce choix. Il va surement de soi que, l'ADN autosomique offre un panel familial beaucoup plus important et plus développé que celui de l'ADN Y et MtADN.

Un point à noter, Ancestry ne pratique aucun test ADN, vous achetez le service puis il est sous-traité avec Sorenson Genomics, un laboratoire bien connu du monde de la génétique aux Etats-Unis. Puis vos résultats vous sont transmis par Ancestry.
Vos résultats ne sont disponibles QUE sur ancestry.com, et non sur ancestry.fr ou tout autre ancestry.xx d'un autre pays.

Pour 99$ seulement, (soit environ 70€) vous pouvez obtenir des informations sur les possibles origines de votre ADN avec des possibilités de trouver des cousins proches jusqu'alors inconnus et pourquoi pas les contacter pour échanger vos arbres et découvrir peut-être des informations qui vous permettront de débloquer votre arbre, qui sait ?

Quelques erreurs dans l'appréciation de la traduction par google chrome, cependant, ça reste relativement bien compréhensible.


Comment je me fais livrer ?
Ancestry n'accepte pas de commande dont la livraison se fait en dehors des US, en effet leur service de test ADN n'est pas disponible en dehors de ces régions, ca viendra certainement plus tard. Pour ma part, je pense qu'Ancestry se donne un temps pour apprendre, se former, et étudier et certainement devenir un acteur majeur dans le temps (n'oublions pas qu'Ancestry est détenu par l'un des plus gros fonds américains).

Pour se faire livrer, c'est relativement simple. Si vous avez un ou une amie ou de la famille qui habite aux US, faites-vous livrer par cette personne (de confiance bien entendu).
Sinon, vous devrez créer un compte sur l'un des sites de transporteurs américains, un transitaire qui se chargera de l'expédier pour vous. Pour faire simple, vous passez commande, puis le transitaire vous donne une adresse avec un numéro qui vous identifie, puis lorsque le colis est reçu, vous choisissez le transporteur (par exemple, UPS, DHL, FedEx...) qui vous acheminera votre paquet.

Pour créer votre compte, choisissez l'un des transitaires suivants (il y en a des centaines, mais je vous ait mis les plus courants et fiables). C'est tout en anglais, donc google chrome sera votre outil de traduction une fois de plus.
Compter une bonne douzaine de jours entre le moment ou vous avez passé la commande et le moment ou vous allez recevoir votre kit ADN par le transitaire. Une fois que c'est fait, vous devrez retourner votre kit avec votre échantillon à Ancestry directement, plus besoin de transitaire, rien de plus simple.

Un point à noter, ce n'est pas un test médical et l'échantillon de votre salive ne contient aucun agent infectieux ou contagieux, c'est un test de généalogie. 


J'ai envoyé mon kit et après ?
Ancestry vous notifie par e-mail, par ailleurs j'ai apprécié leur communication (en anglais) qui garantie le sérieux, et vous pouvez suivre sur leur site les étapes de leur process.

Vous recevrez un e-mail qui vous informe que vous avez passé commande, que votre kit a été expédié, que votre kit est arrivé en retour chez Ancestry, et que vos résultats sont disponibles.

On vous explique que ca prend environ 6/8 semaines pour recevoir vos résultats après réception de votre kit au laboratoire, cependant, j'ai pu constater que le 18 février mon kit était reçu et que le 7 mars, les résultats étaient disponibles. Pour faire simple, j'ai eu mes résultats en 3 semaines... Ancestry serait super productif ? Pas si sûr... Le nombre d'échantillons analysés doit être relativement faible, le pourquoi de la rapidité des résultats. Par ailleurs, étant allé à Londres courant février pour 3 jours pour le Salon "Who do you think you are?", Ancestry était bien représenté, mais ne vendait aucun kit de test génétique alors que son concurrent FTDNA battait son plein vendant jusqu'à 500 kits en 3 jours et était en rupture...

Comment les résultats se présentent-ils ?
Si vous avez lu mes précédents billets, vous noterez que les compagnies de tests ADN nous renseignent toujours sur une date approximative de l'origine, des explications détaillées avec photos et croquis à l'appuient, ainsi que bon nombre de références scientifiques provenant de divers horizons.

Cependant, Ancestry prend comme référence (version 2.0) 3000 échantillons d'ADN provenant de 26 régions du monde, pris dans une plus large référence de 4245 échantillons d'ADN collectés d'individus où la généalogie prouve qu'ils sont natifs d'une région. D'après leurs explications, c'est un moyen qui leur confère une certaine confiance que leur famille est bien représentative de personne avec une longue histoire de famille (des centaines d'années) dans une région spécifique. 

Une documentation complète de 32 pages est disponible en anglais seulement, expliquant entièrement la méthodologie retenue pour les résultats obtenus, je précise quand même que c'est pour un public bien avisé avec des connaissances bien avancées.

La carte et les régions
Ancestry donne en première lecture les principales régions retenues. Dans mon cas, et sans surprise, la Grande-Bretagne est la plus grande proportion représentée, suivie par l'Italie/Grèce, puis la Péninsule Ibérique et enfin l'Irlande. 

C'est à peu près conforme aux informations fournies par mes précédents tests avec plus ou moins élevées de variations suivant les régions/pays.


Autres régions minoritaires
Le côté Ashkénaze ressort comme prévu, cependant, la Scandinavie, l'Europe de l'Est et la Finlande/Nord-ouest de la Russie sont nouveaux. En toute franchise je ne m'attarderais pas de trop sur ces derniers, en effet, le pourcentage est beaucoup trop faible pour en ressortir une possible connection.



Quelques informations supplémentaires sont fournies par Ancestry incluant une vidéo de bienvenue, et 2 documents qui expliquent comment est déterminé l'ethnicité estimée ainsi que le degré de probabilité.


Ai-je des cousin(e)s ?
Ancestry vous donne accès à tout un pannel de cousin(e)s, dans mon cas je vois 78 pages, soit 3900 possibilités selon le degré de confiance.

Afin de préserver l'anonymat de mon contact j'ai volontairement retiré le nom de celui-ci, cependant, j'ai laissé les informations qui n'ont pas un caractère sensible.














Dans l'exemple ci-dessus, Ancestry indique un bon nombre d'information à savoir, le degré de parenté, la plage possible, l'indice de confiance, le nombre de personnes dans l'arbre généalogique en question, la dernière visite du propriétaire de l'arbre et enfin, la possibilité de voir l'arbre de la personne si celui-ci est référencé comme publique.

Vous noterez que vous avez la possibilité de mettre vos contacts en favori en cochant la petite étoile sur la gauche du portrait (fictif). Le tri peut se faire soit par type de relation soit par date également.

Au final, après une rapide consultation, je n'ai qu'une seule personne avec un indice de confiance 95%. qui pourrait être un cousin au 4ème degré. 

Ancestry donne des explications simples pour comprendre ce qu'est un 4e cousin, un 3e cousin etc... 

















Source Ancestry

L'arbre de "mon cousin" contient 109 personnes, il s'agit donc de mettre en évidence un nom commun, mais un rapide coup d'oeil sur les noms de familles me permettent immédiatement de voir qu'aucun des noms renseignés me correspond. Est-ce pour autant le début de la fin ? Je pense que non car l'arbre de mon correspondant est jeune et nécessite davantage de recherche.

Vous avez également la possibilité de voir l'arbre complet de votre contact si celui-ci est défini comme publique.

Une carte du monde est disponible pour localiser les ancêtres de vos contacts ce qui donne une vue intéressante de l'origine de ceux-ci.

J'ai pris contact avec cette personne, donc j'attends de ses nouvelles pour éclaircir ce mystère de parenté.

Qu'en est-il des autres "cousin(e)s" potentiel(le)s ?
Sur 3900 contacts, seule 1 personnes a un indice de confiance à 95%, pour le reste, l'indice  de confiance est noté comme "modéré" allant de 5ème 8ème cousin voir plus.

Dois-je faire une revue des 3900 arbres ? 
En toute franchise, non je ne le ferais pas. La raison en est simple, je ne trouverais jamais de correspondance avec la forte majorité de ces personnes. Ensuite, beaucoup d'arbres sont trop jeunes ou incomplets.

Le coin des experts...
Comme vous l'avez-vu précédemment, 3900 restent un nombre relativement élevé pour faire une recherche, d'ailleurs à ce stade vous êtes à la limite du découragement et pour trouver quoi et en combien de temps ?

Alors n'y a t'il pas des outils qui pourraient faciliter nos recherches ? Après quelques recherches sur le web, j'ai trouvé un site qui parle d'extension sur Chrome concernant Ancestry et plus particulièrement l'ADN.

Autant dire à ce stade, il faut avoir de solides connaissances en gestion des données, une bonne compréhension de la génétique, savoir utiliser Excel, et être à l'aise avec l'informatique en général, maîtriser l'anglais si possible et avoir l'âme d'un aventurier patient, sinon vous allez vous arracher quelques cheveux ;-)

Sur ce blog, Shannon Christmas nous explique comment faciliter les recherches des ancêtres, encore une fois, la maitrise de l'anglais est un gros plus sinon, Google Chrome vous aidera comme il faut.

J'ai suivi les instructions, en toute franchise, ca prend 5 minutes pour installer, lancer le scan et avoir le fichier sur excel. Ré-arranger le fichier prendra un peu de temps selon la taille de votre fichier, donc pour le moment, je suis à l'étape 4 (j'ai 1500 lignes dans mon fichier Excel). Je ferais une mise à jour de ce billet quand j'aurais commencé à recevoir des réponses des personnes que j'ai contacté.

Dernière information
Un dernier point, Ancestry ne vend plus les kits concernant les tests ADN Y et Mt, d'après leur site, ils sont en rupture de stock... Il semblerait qu'Ancestry se concentre davantage sur les tests autosomiques.

Mise à jour : Debbie Cruwys a été informée qu'un lien est à nouveau disponible, mais difficile à trouver sur leur site - Test ADN Y




vendredi 3 janvier 2014

La génétique - le cas BritainsDNA

Les compagnies de tests ADN poussent comme des champignons sur le marché de la génétique, elles explorent une partie de notre génome, elles prennent de l'expérience, elles cumulent les données pour affiner les résultats et tenter de sortir du lot de leurs concurrentes en donnant des informations sur votre parcours ancestrale.

N'avez-vous jamais imaginé un instant que votre ADN véhicule l'histoire de vos ancêtres ? Comment interpréter ce que les compagnies de tests ADN peuvent nous apprendre ? Cela permet t'il de rendre votre arbre généalogique beaucoup plus vivant ?

Découvrons aujourd'hui ce que BritainsDNA nous apprends et essayons d'interpréter les résultats obtenus.


BritainsDNA Logo


BritainsDNA est une société de tests ADN dont le but est d'explorer l'ascendance des anglais, écossais, irlandais et gallois. Les tests se font a Nottingham en Angleterre.

Cette compagnie a diverses offres telles que Chromo 2, Y-ADN, mtDNA, all my ancestry et Red Head.

Chromo2 est une combinaison de plusieurs tests et peut inclure tous les tests mentionnés ci-dessus, cependant, veuillez jusqu'à bien sélectionner si vous êtes un homme ou une femme, en effet, les femmes ne peuvent pas faire de tests Y-ADN (les femmes étant porteuse de chromosomes X uniquement et les hommes les chromosomes Y et X) et sélectionner ce que votre budget permet.

Selon ce que vous souhaitez savoir, vous avez le choix des offres, donc regardez bien ce qui vous correspond le mieux.



Comme à l'habitude, le processus est simple, vous passez commande, vous recevez votre kit sous environ 7/10 jours, vous le retournez (dorénavant un transporteur vient chercher votre kit alors qu'avant il fallait le retourner par la poste soit-même), puis compter un délai de 7 à 8 semaines pour obtenir les résultats.

Dans un effort de communication, BritainsDNA vous avisera qu'ils ont bien reçu votre kit par e-mail et quand vos résultats seront prêts.

Au moment où j'écris cet article, je regarde une vidéo sur l'origine des Celtes, ça m'inspire bien et il y en a 9 autres disponibles d'environ 23 minutes chaque lorsque vous vous connecterez à votre compte (les vidéos sont en anglais seulement).



Comment les résultats se présentent t'ils ?
Pas de solutions miracles offertes par les sites anglophones, c'est tout en anglais, donc il faudra vous débrouiller avec google chrome, la traduction est automatique, donc ça va, ça reste compréhensible.

L'image ci-dessous représente la page d'accueil de vos résultats. Vous avez la possibilité de choisir quels types de résultats vous souhaitez voir apparaître sur une autre page.


Vous noterez que le test mtDNA n'est toujours pas disponible 
à l'heure actuelle.


Première partie
Le Test Y-ADN 

Le 1er encadré (subtype) sur la gauche vous renseigne sur votre sous-groupe, et sans surprise, il indique bien S218, et est connu aussi sous le nom Z253. 

Le 2e encadré (Genetic Signature) contient tous les SNPs auxquels vous êtes positifs. 
Il aurait été plus judicieux de mettre S868 ou Z2534 comme signature génétique car en effet, c'est mon groupe terminal, mais il apparaît bien dans la liste des signatures positives. Cependant, j'ai remarqué une erreur qui m'indique que je serais positif a PF825, ce qui n'est pas possible car il viendrait en contradiction avec Z2534 dont je suis déjà positif. J'ai écrit a BritainsDNA pour demander quelques explications, et je les ai obtenues, ils répondent assez vite et bien détaillé.

BritainsDNA indique que PF825 est un SNP (en dessous de Z253) qui a muté et qu'il se trouve dans une branche BT, ils ont indiqué que je n'ai pas le cluster (le marqueur) qui définit cette mutation en dessous de Z253, mais plutôt dans une branche BT (une branche bien au-dessus de R1b).
En gros, je suis positif PF825 dans une branche en dessous de BT, mais comme je n'ai pas le cluster de la mutation dont ce SNP se retrouve aussi en dessous Z253, je reste négatif a ce marqueur (on dira que ce sera PF825.1 ou PF825.2 etc... en dessous de Z253 a cause de la mutation).











Comme indiquée dans la capture d'écran, BritainsDNA indique comme lignée paternelle Pretani et R1b-S145. L'haplogroupe n'a rien de nouveau, et ne fait que confirmer ce que je savais déjà, donc il n'y a pas de différence notable avec les autres compagnies de tests, et le sous-groupe est S218, soit Z253, donc là encore, sans surprise. Ce qui est nouveau c'est l'assignement de Pretani à un sous groupe.
Je pensais qu'éventuellement BritainsDNA aurait peut-être trouvé un sous-groupe jusqu'ici inconnu, en effet, étant bloqué à Z2534 soit juste en-dessous Z253, mais d'après les résultats obtenus ce n'est pas le cas, donc on attendra Full Genome pour me donner davantage de détail le mois prochain !

Eupedia apporte une information complète sur le groupe R1b et en français !


C'est quoi Pretani ?
C'est le nom donné a un peuple qui serait arrivé sur l'Ile de Bretagne (Anciennement Pretania ou Pritannia donc la Grande-Bretagne actuelle) depuis le continent avant de migrer en Irlande. 
En cliquant sur "Read the story here" (lisez l'histoire ici) vous accéderez à l'histoire de l'Haplogroupe S145 présentée sur une dizaine d'images et un peu de lecture accompagnée, c'est pas aussi complet que Genographic project.

/!\ Pretani est un nom donné par BritainsDNA, il n'a aucun caractère scientifique puisqu'aucune étude n'a permis de mettre en évidence que Pretani était lié au groupe R1b. Donc ne prenez pas trop au sérieux ce nom et il y en a d'autres pour les autres haplogroupes sur le site ISOGG. C'est le coté un peu bande dessinée de BritainsDNA.

Echantillonnage mondial de l'haplogroupe R1b - S145
Vous remarquez que le groupe R1b est relativement bien présent en Europe de l'Ouest et plus principalement sur les Iles Britanniques ainsi que l'Irlande.

Ceci est également vérifiable par d'autres sources telles que sur Eupedia, FTDNA (sélectionner le champ "all" pour avoir une vue globale).

D'après ce que l'on voit, le Pays de Galles est en tête avec 47% ce qui signifie que pratiquement 1 Gallois sur 2 est de type R1b, mais c'est bien plus en réalité. BritainsDNA est encore jeune bien que connue sous Ethnoancestry il y a de cela plusieurs mois.

Ces chiffres sont susceptibles de varier car le nombre de personnes testées est croissant et la question des chiffres en pourcentage nécessite de relativiser sa signification car d'autres compagnies plus avancées en nombre de testés montrent des chiffres plus importants en pourcentage pour le groupe R1b.



Echantillonnage régional
La carte ci-dessous représente l'échantillonnage de l'haplogroupe R1b - S145 des Iles Britanniques ainsi que de l'Irlande. Chaque région est représentée avec le pourcentage qui lui est associé pour l'haplogroupe R1b.
L'Irlande représente un pourcentage élevé de cet haplogroupe ainsi que le Pays de Galles (47%). Cette représentation graphique a été réalisée sur la base de 100 ans ou plus avant l'ère des transports de masse.

Qu'est ce que cela signifie par rapport a mon arbre généalogique ?
Dans un premier, rien ! En effet, ayant pu tracer mon arbre sur plus de 410 ans, a ce jour aucun nom anglophone n'est ressorti. Alors ça veut dire quoi ? 
Plusieurs aspects sont a prendre en considération, notamment les migrations des populations qui ont eu lieu bien avant ces 4 derniers siècles de généalogie qui ont poussé les population à se déplacer pour des faits de guerre, maladie, ou tout simplement en raison du commerce entre pays, sans compter les "NPE" (en anglais Non Parental Event) c'est à dire les événements non parentaux.

Cependant d'un point de vue génétique, le pourcentage de l'haplogroupe R1b de chaque région démontre bien une certaine résistance a perdurer dans le temps et surtout une possible affiliation de mes ancêtres à l'une de ces régions puisque c'est bien dans cette partie des Iles Britanniques qu'est l'épicentre génétique de ma famille. C'est une donnée clef importante qui nécessitera davantage de recherches et qui prendra du temps.



4 Nations représentées
Le graphe ci-dessous vous donne les informations en pourcentage par pays au niveau national.

Le Pays de Galles et L'Irlande reste majoritairement très représentés par l'haplogroupe R1b. Le pourcentage non visible est celui des autres haplogroupes (I, J, R1a...).

Cependant, comme indiqué précédemment, ces pourcentages vont continuer a évoluer mais de façon plus élevés car mon opinion est qu'ils sont relativement trop bas a mon goût bien que d'autres études ont montré des taux beaucoup plus élevés.

Ici nous manquons de chiffres à savoir combien de personnes ont été testées par rapport au pourcentage donné, c'est une donnée clef qui manque.




Arbre phylogénétique
L'arbre ci-dessous que j'ai partiellement coupé (c'est impossible de le mettre en visuel il est vraiment beaucoup trop grand... et serait donc illisible) représente les relations de parentés entre les différents haplogroupes.

Comme vous pouvez le voir, ça ressemble a un arbre généalogique, mais le lien de parenté se fait l'échelle de vos marqueurs génétiques qui ensuite vous identifie dans un haplogroupe dont vous dépendez.



Distribution et fréquence des haplogroupes 
BritainsDNA affiche les noms des populations en fonction des haplogroupes ainsi que leur fréquence.



2e partie 
Les résultats de mes ancêtres

BritainsDNA présente ici les résultats génétiques sous plusieurs formes, notamment les connections génétiques globales, le pourcentage des populations, la composition génétique. Ici c'est une représentation autosomique des chromosomes X et Y.

Près de 300 000 marqueurs ont été passés au peigne fin afin de déterminer la meilleure composition ancestrale et notamment celle qui se rapproche le plus des populations du monde. Cette partie est intéressante dans le sens ou vous avez la possibilité d'investiguer sur les différentes informations génétiques dont dispose votre ADN. 

Global Connections
Connection Globale met en évidence les similarités ou comment vous êtes proche de façon génétique basé sur l'échantillonnage de référence propre a BritainsDNA. Dans un premier temps, ils font une analyse basée sur leur donnée mondiale afin d'identifier le continent d'où nos ancêtres viennent. Puis, une recherche a l'échelle régionale pour analyser les relation génétiques des population du continent en question.

BritainsDNA indique avoir comparé mon ADN avec environ 4.000 personnes a travers le monde (ca représente pas un grand nombre en fait..), et ils ont analysés les résultats afin de détermine comment j'étais lié génétiquement.

Chaque cercle représente, un individu de référence, une personne avec sa génétique ancestrale connue, un code couleur différent en fonction d'où ils viennent, et enfin mon ADN est représenté par un cercle rose plus large.

Plus les points se rapprochent de mon ADN, plus je suis proche génétiquement d'eux. Il y a plusieurs possibilités dans le choix du visuel. A savoir, des visuels de type "Monde", Européen, Africain, Sub-Saharien, Ouest Asiatique, Sud et Central Asiatique, Est et Nord Asiatique, Hispanique et Afro-Caribéen, Métissé Natif Américain, Métissé juif.

Dans le 1er modèle ci-dessous (Monde), je suis principalement centré de type Européen, cependant, vous remarquerez que le type Asiatique de l'Ouest est également a prendre en considération mais dans une moindre mesure. Ce modèle est basé sur 9 types de population.




Dans le 2e modèle ci-dessous (Europe), ma représentation génétique est un mélange de type Français, Anglais, Toscan etc.. à plus ou moins grande échelle.
Cependant, si vous regardez bien, il n'y pas tant que ça de monde qui finalement se rapproche de mon ADN. Alors pourquoi ?

L'explication est certainement du au fait que le nombre échantillonné est insuffisant et qu'un affinage se fera avec le temps comme 23andMe l'a fait récemment.



Je n'afficherais pas les autres modèles car BritainsDNA indique que ma composition génétique est insuffisamment similaire et donc non représentatif.


Population Percentage
Le modèle Pourcentage de la Population utilise une méthode statistique pour estimer la proportion de votre ADN et par conséquent votre composition globale en fonction des composants ou marqueurs de chacun des 11 continents ou sous-continents.

Plusieurs choix de population sont proposés, Global, Afrique, Europe, Asie de l'Ouest, Sud et Asie Centrale, Est et Nord Asie, et Hispanique-Afro-Caribéen-Natif Américain.

Modèle Global
Inférieur à 3% c'est négligeable, en effet c'est insuffisamment représentatif. Cependant le pourcentage développé ci-dessous indique 58% Européen, 15% Asiatique du sud-Ouest, et 20% Ouest Eurasien, les 7% restants sont un mélange des populations (cf ci-dessous).

Que pensez de ceci ?
Dans un premier temps, Européen semble assez logique et en forte proportion. Cependant, la représentation Ouest Eurasien et Sud-Ouest Asiatique me semblent surprenant et qui représentent 35% de la composition génétique et me parait beaucoup trop élevé si je compare avec FTDNA et 23andMe. Mais Genographic Project indiquait pourtant un pourcentage asiatique significatif et a peu pres du meme ordre.

Bien comprendre que l'Asie du Sud-Ouest fait référence au Moyen-Orient (Turquie, Israel, Territoire palestinien, Iran) et l'Ouest Eurasien fait référence aux pays arabes, nord africains, la Péninsule Est de l'Afrique et l'Europe Méditerranéenne. 

Un point important à prendre en considération, les différentes compagnies ne procèdent pas de la même manière pour l'évaluation car pour certaines sont pris en considération des populations plus récentes alors que d'autres prennent en référence des populations plus anciennes.

Encore une fois, un affinage sera nécessaire quand un certain nombre plus significatif de personnes seront entrées dans leur base de donnée et je ne serais pas surpris de voir que le pourcentage européen soit revu a la hausse.



Modèle Europe
Un zoom sur le modèle européen permet d'affiner les résultats avec davantage de précision. Rappelez-vous, nous avons vu qu'il y avait un pourcentage significatif de l'ordre de 15% Sud Ouest Asiatique, et 20% Ouest Eurasien.

La composition se fait de la façon suivante et c'est bien plus précis, mais en fait pas assez clair.

Que pensez de ceci ?
Les différents pourcentages donnés sont le reflet d'un ensemble de régions, des étendues géographiques, voir un patchwork génétique qui donnent une vague idée d'où venaient nos ancêtres. 
Dans tous les cas, cela ne changera pas mon arbre généalogique qui lui restera figé, cependant, mon arbre génétique lui s'enrichit d'information d'un melting pot de différentes populations. 



Chromosome Painting
La composition chromosomique utilise des techniques avancées pour déterminer quelles parts de votre ADN vous avez hérité de votre mère et de votre père - les fragments représentés sur la longueur de chaque chromosomes - proviennent de 3 majeurs groups continentaux : Afrique Sub-Saharienne, Asie de l'Est/Natif Américain et Eurasie de l'Ouest(qui inclut l'Europe, l'Asie de l'Ouest et quelque référence ancestrale de l'Asie du Sud). 

D'après BritainsDNA, un ancêtre d'il y a 6 (ou plus) générations aura seulement contribué a un petit segment d'ADN de votre génome mais cette méthode peut mettre en évidence ces petits segments lesquels ne sont pas apparents dans des méthodes qui fournissent un sommaire du génome complet.

Vous noterez que 3 groupes continentaux, c'est relativement peu développé et ne donne pas vraiment d'information de grande qualité en détail. C'est à mon sens insuffisant, mais je pense que les développements futurs permettront de mettre en évidence davantage d'information plus détaillée.


Red-Head
Pour terminer ce billet, BritainsDNA incluait dans Chromo2 la recherche d'une variante de tête rousse, autrement dit si j'étais porteur du gène du rouquin.

Je connaissais déjà le résultat d'avance, donc pas de surprise à l'arrivée ! Je suis blond (très très foncé) et je le resterais !!

"Vous êtes un non-porteur d'une variante de tête rousse. Vous n'avez aucune copie d'une quelconque variante de tête rousse dans votre gène MC1R. Vous n'avez pas les cheveux roux et vous ne transmettrez pas le trait (caractéristique génétique) à vos enfants".




Ci-dessous la carte des régions ou une copie a été identifiée en tant que MC1R soit une variante de la tête rousse en pourcentage du nombre de personnes testées.


L'image ci-dessous représente les porteurs du gêne MC1R soit une variante de la tête rousse dans les 4 nations des Iles Britanniques.

Selon BritainsDNA
Les chiffres de la répartition régionale et graphique des quatre nations sont fondées sur des données récentes ancestrales, basées sur les origines des grands-parents de 2343 personnes. Notre échantillon était composé de personnes avec les quatre grands-parents, soit auprès d'Angleterre, d'Ecosse, du Pays de Galles ou en IrlandeAlors que certains auront quelques ancêtres lointains d'ailleurs, il est juste de supposer que la plupart des variantes génétiques portées par quelqu'un avec les quatre grands-parents sont venus d'Ecosse et sont écossais, y compris la variante de la tête rousse dans le gène MC1R. L'utilisation des grands-parents nous permettent également de revenir sur le cas des variantes qui ont été trouvés dans des temps anciens avant les transports de masse, comme ils sont nés aux environs de 1880-1900. Les chiffres du Pays de Galles sont très faibles à l'heure actuelle et donc les chiffres des Gallois n'est pas très précis non plus.
Ces données sont basées sur une étude de trois variantes de la tête rousse parmi les plus courantes du gène MC1R. Il existe plusieurs autres variantes de la tête rousse,  mais toutes sont rares avec une fréquence de l'allèle en dessous de 2%. Par conséquent, ces estimations sont des chiffres minimaux, ce qui pourrait augmenter de quelques % si toutes les variantes de la tête rousse rares étaient incluses.
Les chiffres régionaux sont des estimations basées sur des échantillons de plus de 100 allèles dans tous les cas en dehors des régions de l'Angleterre à l'est Est, Angleterre au Sud-Ouest, Pays de Galles et de l'Irlande, dont les fréquences doivent donc être traitées comme préliminaire. Les chiffres de l'Ecosse en comparaison de l'Angleterre sont basés sur environ 2000 allèles chacun.

Pour conclure, BritainsDNA offre une opportunité de pouvoir découvrir les contours géographiques de vos ancêtres et tout spécialement si vous avez des ancêtres dont votre arbre généalogique fait référence aux Iles Britanniques incluant l'Irlande. 

A ce jour (au moment ou je vais publier cet article), il me manque encore le données brutes de mon test ADN (Raw Data) et aussi le mtDNA. J'ai envoyé un email pour leur demander des nouvelles, car le délai est dépassé depuis bien longtemps, mais leur service client est rapide a répondre.

Quelques conseils pour continuer vos recherches, hésitez pas à me faire savoir vos résultats et si vous souhaitez en parler, il y a une grande  et formidable communauté de scientifiques, généticiens, historiens, généalogistes, etc... qui peuvent vous renseigner et dont je peux vous donner des liens pour vous rapprocher de votre groupe génétique.

Comme d'habitude, soyez  libre de me faire part de vos commentaires qu'ils soient positifs ou pas, c'est toujours enrichissant.